News

Participez à faire gagner Saint Germain !

 

Chers Amis,

L’hiver approche et votre niveau de jeu est au top. Il est toujours possible durant cette période d’exercer ses talents dans les différentes équipes et rencontres interclubs qui sont organisées souvent en hiver.

Après vous avoir présenté les différentes coupes et championnats, je vous présente aujourd’hui toutes ces compétitions qui animent notre golf.

Autour du 11 novembre, il y a déjà la coupe des 4 (Sophie LEMAIGRE et Guillaume BADAULT). Celle pour les enfants se déroule lors de la rentrée scolaire (Alexis JOURDE).

Il y a bien sûr, la Coupe de Paris femmes, hommes et séniors de mi-novembre à janvier, et plus, si nous sommes qualifiés.(Marie-Christine SEREY, Guillaume BADAULT et Jean-Renaud LUTT, Marie-Brigitte HERBEZ et  Juliette LACROIX , Jacques VERDOUX et Philippe DESBERG)

Chez les femmes, plusieurs compétitions amicales et sportives, le jeudi des dames, qui par définition se déroule le jeudi, et la coupe des capitaines (Yolande BONGRAIN et Caroline ECHAVIDRE, Martine VERRIER et Brigitte THORAVAL).

Chez les hommes, viennent s’ajouter la Mid Cup en février, les 41ème rugissants tout au long de l’année et  la Fans Cup,(Nicolas AUBERT, Christian LANCE, Jean-Pierre FLAURAUD)

Et, pour nos séniors, l’ISOP (Jean-Claude SALORD).

Vous trouverez ci-dessous, le détail des critères de participation. Vous devez contacter les capitaines qui s’en occupent, pour faire partie des équipes et grossir les rangs de nos représentants.

 

Je vous souhaite un bel hiver de compétition et d’entraînement.

Bien Sportivement.

Jean-Philippe Thieulin

Président de la Commission Sportive

 

=>> Voici un tableau récapitulatif pour y participer : Competition saint germain

Plus d’informations sur ces compétitions et les critères de participation ici : Les équipes de Saint-Germain 2019 V7_

En synthèse:

         
Compétition Dates Capitaines Description Critères
         
DAMES        
Coupe de Paris  De novembre à Janvier et mars si qualifiés Marie Christine Serey 5 Simples – 3 Foursomes 11 joueurs index<15
Coupe de Paris Senior  En semaine entre mi-novembre et janvier Marie-Brigitte Herbez,
Juliette Lacroix
5 Simples + 2 Foursomes plus de 50 ans      Index < 20,4
Jeudi des Dames Tous les jeudis matin de mars à novembre Yolande Bongrain,
Caroline Echavidre
Rencontres entre membres de Saint Germain selon des formules diverses  
Coupe des Capitaines  En semaine de mars à octobre Martine Verrier,             
Brigitte Thoraval
Rencontrse interclubs. Entre 6 et 8 joueuses  
HOMMES        
Coupe de Paris  De novembre à Janvier et mars si qualifiés Guillaume Badault,       
Jean Renaud Lutt
6 Simples – 3 Foursome 12 joueurs  index< 15
Coupe de Paris Senior En semaine entre mi-novembre et janvier Jacques Verdoux,      
Philippe Desberg
6 Simples – 3 Foursome Enntre 6 et 16 d’index environ
Mid Cup 4 samedi entre Février et mars Nicolas Aubert 3 simples et 2 foursomes Index < 4
41ème rugissant Tout au long de l’année Christian Lance 8 clubs en région parisienne, Voyage annuel Index de 5 et 12
Fan’s Cup De mi novembre à début mars le samedi à 9h30 Alain Bauer Equipes de 2 en 4 balles match play Index 5 et 12
ISOP – Interclubs Séniors de l’Ouest Parisien Huit rencontres entre mars et novembre Jean-Claude Salord Golfs de Saint-Germain, Saint-Cloud, La Boulie, Le Prieuré, Fourqueux et Isabella. Hommes de plus de 55 ans Index <24
         
MIXTES        
Coupe des 4 Novembre 3 joueurs Finales 11 novembre Sophie Lemaigre,
Guillaume Badault
Rencontre entre Saint Germain, La Boulie, Saint Cloud, Saint Nom Index Hommes < 16 Index Femmes <14

Rencontre inspirante avec Maïti Pecqueraux et ses magnifiques jardins et plate-bandes

 

Savez-vous que l’installation des narcisses du bois de l’entrée du club ont nécessité 2 années de travail pour enlever les ronces et vieilles fougères ? Avez-vous repéré les plans de tomates et les aromates du potager du golf ? (Servez-vous !)

Myosotis, Hydrangea, Paniculata, Pittosporum … depuis 15 ans, Maïti (je devrais dire Brigitte Pecqueraux), s’occupe bénévolement des jardins et plates-bandes qui entourent notre Club-house et ses terrasses. Maïti a fait des études de botanique au Jardin des plantes, est membre d’associations de passionnés de plantes et a un joli petit jardin en Bretagne, véritable terrain d’expérimentation.

« Avant d’accepter cette mission je suis me renseignée auprès des jardiniers de St Nom La Bretèche, de St Cloud et du Polo (qui a une magnifique couronne de rosiers du Château de Rothschild). Mais surtout, ça m’amuse. Je pique des idées dans les jardins, je m’inspire en me promenant dans Paris…

Concrètement, à Saint-Germain, pour les jardins d’été, je lance l’achat des plantes dès janvier dans les serres de Noisy, je fais des croquis ; dès que tout est livré et que nous avons passé les Saints de glace, nous plantons l’ensemble avec l’aide de deux jardiniers. Le résultat est souvent beau car la terre est incroyablement bonne dans notre club et les jardiniers arrosent beaucoup. »

 

Un rêve pour saint-Germain ? « Je rêve d’avoir un bananier et d’installer une serre… »

 

GOLF ECO L’EAU

 

Le saviez-vous ? La gestion des parcours se fait dans un souci permanent du respect de l’environnement en appliquant trois grands principes :

  • Économie d’eau. L’arrosage n’utilise pas d’eau potable mais provient de deux forages ; la quantité d’eau utilisée est adaptée en fonction des besoins de la plante et donc en fonction des zones du terrain soumises à des expositions (au soleil et au vent notamment) différentes. Cette gestion mesurée et différenciée de l’arrosage suppose une observation quotidienne du terrain (avec l’emploi d’outils tels que l’humidimètre – photo) et un travail mécanique conséquent (aération des sols, sablage des greens et des avant-greens, défeutrage des greens notamment).         

 

 

  • Utilisation limitée des produits phytosanitaires. A cette fin, plusieurs mesures ont été mises en place ces dernières années : des produits naturels (algues et macérations de plantes telles que les fougères, prêles ou orties) aux effets insecticides sont aujourd’hui utilisés pour renforcer la plante et combattre les maladies (via un pulvérisateur – photo) ; des campagnes d’abattage et d’élagage des arbres sont également menées chaque hiver, en lien avec l’ONF, pour limiter la propagation des maladies (champignons notamment) en améliorant l’ensoleillement et la circulation d’air ; enfin, les traitements sont adaptés aux besoins du terrain et varient en fonction des zones à traiter.     

 

  • Préservation de la flore et de la faune. Des zones naturelles sont conservées aux abords des parcours pour permettre à la faune et à la flore de s’épanouir ; si les lisières sont régulièrement nettoyées, l’entretien des sous-bois qui ne sont pas en jeu est limité au strict nécessaire, créant ainsi un véritable biotope. Ce qui implique aussi de réguler notre cohabitation parfois difficile avec nos voisins les sangliers, notamment au moyen d’un leurre acoustique (appelé aussi « effaroucheur » – photo) placé aux départs Dames du 18.  

 

Stéphane Marletti

et la commission du terrain

LE MENTAL – Matthieu Billaud

 

« L’avenir appartient à ceux qui s’y préparent ! »   Ralph Waldo Emerson ( philosophe, essayiste américain du 20ème siècle)

4h30 c’est la durée max  d’une partie de golf.

30 à 45 min c’est le temps de concentration effectif durant une partie

60 000 C’est le nombre de pensées que notre cerveau traite chaque jour.

=> Il est donc important de penser à des idées bien précises et qui fonctionnent pour votre jeu !

Pour cela, je vous propose d’identifier des phases claires et définies afin de catégoriser vos pensées. On peut imaginer qu’elles représentent des pièces de votre maison : cuisine, salon, chambre etc… Vous ne prenez pas votre douche dans votre cuisine, comme vous ne dînez pas dans votre salle de bains ! 

 

3 phases sont à identifier :

  • La pièce à penser – Espace de réflexion : Ce sont principalement les facteurs extérieurs (lie, vent, distance, clef de swing), mais vous devez aussi déterminer avec quel type de coup vous êtes le plus confiant ! SOYEZ EFFICACES et DECISIFS

 

  • La pièce à jouer – Espace de jeu : Il ne s’agit plus d’intellectualiser le swing. Ressentez ou Ecoutez ou Imaginez. Le swing de golf dure moins d’une seconde ! Vous ne pourrez pas faire 2 choses en même temps.

 

  • La pièce à mémoriser – Espace d’après coup : Le résultat est là ! Il est soit + ou -. C’est l’espace le plus important car il influence le cours du jeu qui va suivre. Le golf est un jeu de frustration, il est donc important de s’y préparer. 

 

Vous devez vous concentrer sur le processus de JEU et non sur le RESULTAT. Si vous portez votre attention sur la procédure alors le résultat viendra de lui même. En d’autres termes : « DITES-LE, DECIDEZ-LE, FAITES LE ! »

 

Souvenez-vous que : « Le coup le plus important c’est le prochain ! » (Jack Nicklaus)

Matthieu Billaud
Coach de Golf
Membre PGA France

Cliquez ici pour imprimer une version plus visuelle  de l’article : news letter V2